Plusieurs approches

Sans parler de niveau, le BIM en tant que process collaboratif ne recouvre pas les mêmes « degrés » de maturité.

Il faut commencer systématiquement par évaluer le degré de maturité BIM des projets, de manière à y appliquer les méthodes internes correspondantes.

  • Degré de maturité 1 :

La « modélisation orientée objet » modèle mono disciplinaire d’hier.

Chaque intervenant travaille sur sa maquette pour ses propres besoins, en ressaisissant les informations.

  • Degré de maturité 2 :

La « collaboration orientée modèle d’aujourd’hui ».

Chaque intervenant récupère la maquette dans le cadre d’échanges formalisés pour l’exploiter selon ses propres besoins.

  • Degré de maturité 3 :

L’intégration orientée réseau, pour demain, un idéal à atteindre.

Chaque intervenant travaillse sur la base d’une co-modélisation multidisciplinaire, avec échange de données synchrone et travail en plate-forme internet « la plateforme collaborative ».

Une fois le degré de maturité choisi il faudra établir la dimension avec un grand D

Il faudra une fois choisie les intégrer dans ce qu’on appelle « le protocole BIM »

Mais ceci fera parti d’un prochain article 😉

Pour plus de renseignements n’hésitez pas à nous contacter : contact@iglobalogik.fr

Categories: Le BIM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *